Wiam, 23 ans, étudiante en cinéma, confessions d’une accro des sorties

wiam les copains homie appli app sortie

Nous retrouvons Wiam au Nun’s, un petit bar du XIème arrondissement que la jeune fille a elle-même choisi. « C’est chaleureux. Parfois, il y a des bagarres », raconte-t-elle d’une voix suave, très féminine. « Tu aimes les bagarres, toi ? » « Ce que j’aime, c’est l’aventure, l’élégance du hasard. » Wiam est ainsi : une baroudeuse dans un corps de princesse. Ou l’inverse. « Ça dépend de mon humeur, je peux jouer tous les rôles. » Ce qui tombe bien, puisque notre homie suit des études dans le cinéma. Action !

Wiam a toujours vécu à Paris. « C’est comme être née dans une rose… son parfum, cette beauté, on l’a dans le sang. » Ses flacons préférés ? Les clubs du VIIIème arrondissement, dont elle aime le cœur chic et tendance. Comme le Yeeels, un bar-restaurant Avenue George V, ouvert en 2015. « La déco est sublime et les cocktails délicieux. Ils pressent même les fruits devant toi. » Ou comme Le Café Chic, Le Queen ou L’Arc, « de beaux endroits », pour lesquels elle « aime se faire belle ». Une formule que n’aurait pas reniée… Oscar Wilde, avec qui tu devrais être familier, cher homie, puisqu’objet d’un de nos carnets de visite ! « C’est vrai que j’aime le Beau, je le cherche », résume Wiam, dont l’œil s’est incendié au nom de l’esthète. « Mais tu l’as devant toi, le Beau ! » Elle rit, dévoilant deux rangées de perles blanches, et regarde par la fenêtre. « Non, ce Beau-là, dehors, partout. » Celui qui la fait arpenter Paris tous les week-ends, nez en l’air et sourire aux lèvres ; celui qui, il y a quelques semaines, lui a fait passer les portes du Miss Ko, un restaurant pensé comme une œuvre d’art ; celui qui, enfin, la pousse vers une carrière dans le cinéma. « Le Beau, c’est aussi la puissance des émotions, de l’aventure… »

L’aventure : l’autre pêché mignon de Wiam. Après le VIIIème arrondissement, direction, cette fois, l’est parisien. Ici, point de robes longues, de sacs de créateurs ou de talons vertigineux ; simplement le bonheur de se retrouver entre potes, à la terrasse d’un café ou d’un bar, plongeant dans la nuit comme dans un bain de possibles. « On ne sait jamais où on va finir, qui on va croiser, quelles langues on va parler… et ça c’est génial. » Ses spots ? Le Nun’s, l’East Mamma, Le Barricou, La Royale… autant de lieux où palpite l’insouciance, cette éternelle faiseuse de rencontres. Et quand ce n’est pas attablée à une terrasse que notre homie vit sa jeunesse, c’est aux Tuileries ou sur les quais, lorsque le temps est aux pique-niques et apéros en plein air. « C’est lui le meilleur spot de Paris : le plein air, rempli de lumières, de rires, d’acteurs s’inventant une scène… » « Une Seine, tu veux dire ? »

Sortez comme Wiam, retrouvez dès maintenant ses hashtags préférés sur Homie.

Un verre après le boulot:

@LaSirène @La Royale @LeBarricou

Danser toute la nuit:

@LeYeeels @LeZinc @LeCaféChic @LeQueen @LArc

Faire des rencontres:

@LeWanderlust @LaCommunion

Te balader:

#EtienneMarcel

Faire l’apéro entre potes:

@LeNuns

Bruncher:

@Paperboy

Faire un resto entre potes:

@EastMama @MamaShelter

Faire un resto en tête à tête:

@MissKo

Faire un pique-nique:

@ParcDesTuileries

Sortir sans te prendre la tête:

#Oberkampf